LMP LMNP Occasion

Immobilier locatif

Connaitre les principes de l'immobilier locatif

Le terme immobilier locatif est utilisé dans le domaine de l’investissement immobilier. Il désigne un bien destiné à être mis en location à un tiers.

Les biens immobiliers de toutes sortes peuvent être mis en location, et ainsi être un bien immobilier locatif :

  • Maison,
  • Appartement,
  • Bureau…

Investissement en immobilier locatif : le principe ?

Un investissement immobilier locatif consiste à acheter un bien immobilier et à le mettre en location. La durée de location, appelée communément bail, varie selon la nature de la location. Le bail peut être renouvelé ou, dans certains cas, être transmis. La transmission est l’alternative qui se présente lors d’une vente ou d’une cession du bien acquis.

Pour un investisseur, l’investissement en immobilier locatif permet, d’une part, de se constituer un patrimoine immobilier. Mais, c’est aussi un moyen de gagner des revenus complémentaires. Et, potentiellement, une réduction d’impôts sur les revenus locatifs. Cette déduction varie suivant le type de bien acheté.

  • Immobilier locatif vide ou meublé :

Dans le domaine du logement, un bien immobilier locatif peut être mis en location, « vide ». Le locataire signera dans ce cas pour louer le bâti. Il s’agit d’une location nue ou d’une location vide.

Dans ce même cas, un bien immobilier peut être mis en location en étant meublé. Une manière pour l’investisseur de faire une plus-value sur le tarif de location. Le principe est d’équiper et de meubler le bâti pour que le locataire n’ait qu’à apporter que ses effets personnels. Il s’agit d’une location meublée.

Investir en immobilier locatif : quels avantages ?

Selon les objectifs de l’investisseur, l’immobilier locatif permet de bénéficier de plusieurs avantages. Mais, quoi qu’il en soit, c’est avant tout une source de revenus complémentaires.

C’est aussi un moyen pratique et facile de se constituer un patrimoine immobilier. Car un bien immobilier locatif est un investissement financier plus lisible qu’un placement. C’est d’ailleurs un patrimoine entièrement financé par un crédit et ne nécessitant pas d’économies importantes pour rembourser. En fonction de l’investissement, la différence entre le montant du crédit d’une part, les loyers perçus et les économies d’impôts, d’autre part, permet de faire un « effort d’épargne ».

En investissant dans l’immobilier locatif, il est possible de faire des économies grâce à des niches fiscales. Ces dispositifs, favorisés par l’Etat sont communément connus comme « dispositifs de défiscalisation ». Actuellement, le plus en vogue est le dispositif « Censi-Bouvard ».

  • Les dispositifs fiscaux pour l’immobilier locatif :

Un des grands atouts pour l’investissement en immobilier locatif est la possibilité de profiter d’avantages fiscaux autorisés par l’Etat. Pour faciliter l’investissement en immobilier locatif, l’Etat a mis en place des dispositifs de défiscalisations immobilières. Chaque dispositif répond à des besoins et des problématiques particuliers selon le type de bien immobilier locatif.

Il existe aujourd’hui plusieurs lois permettant de bénéficier d’une défiscalisation :

  • Pinel,
  • Pinel Outre-mer,
  • Bouvard,
  • Malraux,
  • Monuments historiques,
  • Girardin,
  • Girardin sociétés,
  • Loi sur le démembrement de propriété…